À propos du Fonds

Deux hommes en casque et gilet de haute visibilité travaillent, en extérieur, sur des panneaux solaires.

À propos du Fonds

Le Green for Growth Fund (GGF) est un fonds d’investissement d’impact qui vise à atténuer le changement climatique et promouvoir une croissance économique durable, principalement par l’investissement dans des mesures de réduction de la consommation énergétique, d’utilisation des ressources et des émissions de CO2. Pour ce faire, le Fonds propose des solutions de financement aux entreprises et aux particuliers via des institutions financières locales ainsi que des financements directs de projets éligibles.

La Facilité d’Assistance Technique du GGF vient compléter les investissements du fonds et sensibilise sur l’importance de l’efficacité des ressources et de l’énergie. La Facilité d’AT aide à développer les capacités des partenaires du GGF et du marché en général, pour proposer avec succès un financement vert et en accroître la demande. 

Le GGF est actuellement présent sur 19 marchés d’Europe du Sud-Est, dont la Turquie, la région d’Europe de l’Est voisine, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.  

Fonctionnement du Fonds

Fondé en 2009 et conseillé par Finance in Motion, le GGF est un partenariat public-privé unique, doté d’une structure risque/rendement à plusieurs niveaux qui mêle financement de sources publiques et d’institutions financières internationales pour attirer, vers ses activités, le capital privé et toute une palette d’investisseurs. 

Initiative conjointe de la Banque européenne d'investissement et de la KfW Banque de développement allemande (KfW), le GGF vise à compléter des programmes déjà en place et des sources de financements existantes dans les régions où il opère.  

Pour atteindre un impact écologique significatif, les investissements du GGF visent un minimum de 20% de réduction de consommation énergétique et de réduction des émissions de CO2, ainsi qu’un impact supplémentaire sur l’eau, les déchets et les matériaux. Pour ce faire, le Fonds œuvre en collaboration avec des institutions financières et non financières locales ainsi que des développeurs de projets d’énergie renouvelable dans ses régions d’activité.  

 

Régions d’investissement du GGF

Cibles d’investissement

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de bénéficiaires que le fonds peut financer.

 

INSTITUTIONS FINANCIÈRES (POUR RETROCESSION)
FOYERS / PARTICULIERS
ENTREPRISES – PETITES A GRANDES
MUNICIPALITES ET COLLECTIVITES
PROJETS D’ENERGIE RENOUVELABLE (INVESTISSEMENTS DIRECTS)
DEVELOPPEURS DE PROJETS D’ENERGIE RENOUVELABLE
AUTRES INSTITUTIONS NON FINANCIÈRES (INVESTISSEMENTS DIRECTS)
ENTREPRISES (SECTEURS DE L’INDUSTRIE OU DES SERVICES)
Sociétés de services énergétiques (ESCO)
Municipalités et collectivités

Institutions financières

Les institutions financières jouent un rôle fondamental dans la promotion de l’efficacité des ressources et de l’énergie et des investissements dans l’énergie renouvelable auprès de leurs clients en accordant des financements ciblés aux particuliers, aux entreprises, aux projets et aux collectivités. 

Le GGF collabore étroitement avec ses institutions financières partenaires pour promouvoir la finance verte en tant que secteur d’activité viable. Dès le début du projet, le GGF apporte son soutien pour : développer des produits de financement vert, former les équipes partenaires, améliorer la capacité d’évaluation de l’impact environnemental et social du partenaire, sensibiliser à la finance verte au sein de l’institution partenaire et offrir une assistance aux clients finaux d’investissements verts, en promouvant une croissance durable.
 

 

Projets d’énergie renouvelable

Le GGF finance aussi directement certains projets sélectionnés d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique dans ses régions cibles. Le Fonds soutient des projets qui utilisent des technologies établies comme l’énergie éolienne, solaire, thermique, photovoltaïque (PV), hydroélectrique, biomasse, géothermique et biogaz. Généralement prêteur de premier rang, il fait aussi parfois appel au financement sur fonds propres et peut prêter à titre individuel ou dans le cadre d’un consortium. Pour les prêts seniors, la contribution du GGF oscille généralement entre 5 et 25 millions d’euros par transaction.

Le portefeuille du GGF compte de plus en plus d’investissements dans des projets d’énergie renouvelable qui contribuent de façon directe au développement à long terme de la production d’énergie durable et à la réduction des émissions de CO2 pour atténuer le changement climatique. Une structure de capital spécialisée permet au GGF d’offrir le financement dédié à moyen et long terme nécessaire à la réalisation de ce genre de projets. 

À travers ses projets, le GGF a financé, à ce jour, plus de 730 MW dans ses régions cibles. Nombre de ces projets sont totalement inédits dans leurs pays. Ce faisant, le GGF contribue grandement à ouvrir les marchés commerciaux au développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Le Fonds établit des critères environnementaux et sociaux (E&S) stricts et tous les projets doivent adhérer à la politique E&S du GGF. Pour plus d’informations, contacter le conseiller du Fonds,  Finance in Motion .

Institutions non financières

Le GGF investit également dans des institutions non financières : entreprises réalisant des investissements éligibles au sein de leurs infrastructures, producteurs et fournisseurs d’énergie et de technologies éco-efficaces, sociétés de services énergétiques (ESCO) ou collectivités en quête d’infrastructures et de services améliorés. 

Le GGF sélectionne ses investissements selon, entre autres, leur impact positif, des critères environnementaux et sociaux (E&S) et la position des partenaires potentiels. 

Structure de gouvernance

Le Green for Growth Fund est une initiative conjointe de la Banque Européenne d'Investissement et de la KfW Banque de développement allemande (KfW). Le GGF bénéficie également de contributions de la Commission Européenne, du Ministère allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et d’un groupe de diverses institutions financières internationales et investisseurs privés. 

Nommé par ses actionnaires, le Conseil d’administration du Fonds est le principal organe décisionnel. Il supervise le fonctionnement du Fonds et détermine son positionnement stratégique ainsi que son approche.

Le Conseil d’Administration nomme un Comité d’investissement composé de spécialistes dans les domaines de la finance et de l’énergie. Le Comité d’investissement approuve toutes les décisions d'investissement et veille à ce qu’elles respectent les exigences du Fonds et la vision stratégique établie par le Conseil d’administration.
Le Comité de la Facilité d’Assistance Technique approuve les projets d’assistance technique proposés par le Conseiller.

Des entreprises spécialisées fournissent des services professionnels au GGF. Le Conseiller, Finance in Motion, soutenu par le Conseiller technique, MACS, s’assure que chaque projet soumis au Comité d’investissement a été consciencieusement révisé et s’accompagne d’une analyse exhaustive des risques, des bénéfices et de l’impact potentiels. 

Finance in Motion, en tant que Responsable de la Facilité d’Assistance Technique, coordonne et gère les projets d’assistance technique sous la supervision du Comité de la Facilité d’Assistance Technique. 
  

Conseiller

Le Conseiller Finance in Motion a sélectionné MACS Management & Consulting Services GmbH en tant que Conseiller technique. MACS est une société internationale de conseil aux compétences interdisciplinaires dans les secteurs de la finance et des infrastructures. MACS fournit du conseil et une assistance technique dans l'identification et la structuration des investissements directs, en particulier dans le domaine de l'énergie renouvelable. Pour plus d'informations sur MACS Management & Consulting Services, consulter www.finance-in-motion.com.

Conseiller technique

Le Conseiller Finance in Motion a sélectionné MACS Management & Consulting Services GmbH en tant que Conseiller technique. MACS est une société internationale de conseil aux compétences interdisciplinaires dans les secteurs de la finance et des infrastructures. MACS fournit du conseil et une assistance technique dans l'identification et la structuration des investissements directs, en particulier dans le domaine de l'énergie renouvelable. Pour plus d'informations sur MACS Management & Consulting Services, consulter, cliquez ici.

 

Gestionnaire de la Facilité d’Assistance Technique

Finance in Motion remplit les fonctions de Gestionnaire de la Facilité d’Assistance Technique pour identifier et répondre aux besoins d’assistance technique des bénéficiaires du GGF, pour construire un écosystème de finance verte ainsi que pour développer et renforcer les secteurs de l’efficacité énergétique, de l’efficacité des ressources et de l’énergie renouvelable dans les régions d’activité du Fonds.

Dépositaire, administrateur et agent domiciliataire

La Banque de Luxembourg a été nommée dépositaire, administrateur et agent domiciliataire du GGF, tandis que l’European Fund Administration joue le rôle d’administration centrale pour le GGF par sous-délégation de la Banque de Luxembourg. 

Secrétaire général

Innpact remplit les fonctions de Secrétaire général du GGF. 

Conseiller juridique

Le conseiller juridique du Fonds pour la législation du Luxembourg est Arendt.

Auditeur

Ernst & Young fournit des services d’audit.  

Conseil d’administration

Olaf Zymelka
Olaf Zymelka Président

Olaf Zymelka a rejoint KfW en 2001 et occupé plusieurs postes au sein de la KfW Banque de développement allemande. 

Depuis début 2017, il est le directeur pour l’Europe de l’Est, le Caucase et l’Asie centrale. Il est responsable des activités de développement et de promotion de KfW dans cette région. Il gère et supervise les programmes et projets de coopération financière dans plusieurs secteurs : énergie et efficacité énergétique, développement du secteur financier, infrastructure municipale, protection de l’environnement et développement du secteur de la santé. 

Avant ce poste, Olaf Zymelka a été directeur pour l’Afghanistan et le Pakistan (2014-17) et directeur adjoint de la région MENA (2013-14). De 2004 à 2012, il a occupé plusieurs postes sur la région des Balkans de l’Ouest, de la Turquie et de l’Europe de l’Est. Il a dirigé l’équipe énergie de KfW (2009-13), il a été l’économiste en chef pour le développement du secteur financier (2007-09) et le gérant de la succursale de KfW en Bosnie-Herzégovine (2004-07). En parallèle, il a siégé aux conseils de fonds de microfinance, de banques de microfinance et d’une agence de garantie des dépôts.

Olaf Zymelka a développé une solide expertise en efficacité énergétique, en énergie renouvelable et en développement du secteur financier. Il a un master en gestion d’entreprise de l’université Johann-Wolfgang Goethe de Francfort.


Hubert Cottogni MEMBRE

Hubert Cottogni est responsable de la Gestion des mandats et directeur-adjoint du Fonds Européen d’Investissement (FEI). Il est responsable du développement et de la gestion de mandats régionaux et centralisés ainsi que les fonds de fonds à travers l’Europe et dans le monde. En parallèle, Hubert Cottogni siège aux conseils de plusieurs fonds de premier ordre, tels que le GGF et le Fonds européen pour l’Europe du Sud-Est (EFSE).

Avant d’occuper son poste actuel, il a été directeur de Telekom Autriche à Vienne, où il a été responsable de la stratégie et du développement commercial pendant plus de 6 ans avant de devenir directeur des fusions-acquisitions. Il a également été banquier conseil au sein d'institutions telles que la BEI et le Creditanstalt AG pendant plus de 12 ans.

M. Cottogni est diplômé en Business and Administration de l’université d’Innsbruck. Il possède également un MBA de l’université d’Innsbruck ainsi qu'un Executive Degree de l’INSEAD.

 


Hubert Cottogni
Marion Hoenicke
Marion Hoenicke MEMBRE

Marion Hoenicke travaille pour la Banque européenne d'investissement (BEI) à Luxembourg depuis 1997. Elle dirige actuellement la division Opérations de prêts dans les pays voisins. Mme Hoenicke est responsable des activités de la BEI dans les régions voisines de l’Est et du Sud de l’Europe.

Auparavant, elle a travaillé pendant six ans dans le secteur des télécommunications en Allemagne et en France.

Marion possède un diplôme en génie électronique de l’Université technique de Chemnitz.

 


Wolf Muth MEMBRE

Wolf Muth a occupé, pendant plus de 25 ans, divers postes de direction et professionnels au sein du groupe KfW. Depuis 2016, il est directeur adjoint et responsable régional Afrique du Nord à la KfW banque de développement. Il a été directeur du bureau de la KfW au Caire de 2013 à 2016. Avant cela, il a été responsable des projets d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique dans la région MENA ainsi que chef comptable pour les initiatives d’énergie renouvelable.

Avant de rejoindre la KfW banque de développement, il a été vice-président du département Affaires courantes et Politique d’entreprise de la KfW (Executive Affairs and Corporate Policy), particulièrement impliqué dans la privatisation d’entreprises publiques en assistant les transactions sur les marchés financiers. Auparavant, il était vice-président de la KfW IPEX-Bank pour le secteur aéronautique (acquisition, structuration et financement) responsable de projets commerciaux dans le monde entier. Durant cette période, M. Muth a été détaché durant deux ans au Global Energy Group du Crédit Suisse, à New York, dans le secteur de la banque d’investissement auprès de sociétés énergétiques étasuniennes et internationales.

Wolf Muth possède une licence en agroéconomie (Munich et Kiel, Allemagne) et un master en marketing et gestion (université de Cranfield, RU).

 


Wolf Muth
Terry McCallion
Terry McCallion MEMBRE

Terry McCallion est directeur de l’équipe chargée de l’efficacité énergétique et du changement climatique de la BRED, basée à Londres. Auparavant, il était banquier dans l’équipe chargée des institutions financières de la BRED, chargée des transactions avec les banques, les compagnies d’assurances et les sociétés de prêts hypothécaires. Avant d’intégrer la BRED, Terry a été directeur financier chez MMT, une entreprise de technologie environnementale aux États-Unis.

Il a démarré sa carrière comme ingénieur dans le secteur du pétrole et du gaz, chez Bechtel, avant de s’inscrire dans une école de commerce pour s’orienter vers le secteur bancaire et financier. Il possède une licence en génie chimique de l’université du Queens et un MBA de la Columbia Business School.


Diana Wesselius MEMBRE

Diana Wesselius est responsable au sein de FMO, en charge des investissements en capital dans le secteur de l'énergie sur les marchés émergents. Auparavant, elle a occupé divers autres postes de management chez FMO, couvrant les activités liées à l'énergie, l'infrastructure et les institutions financières. Diana a notamment géré le Fonds Access to Energy et le Fonds Infrastructure Development, deux fonds publiques gérés par FMO au nom du gouvernement néerlandais. Avant de rejoindre FMO, Diana a travaillé au sein d'ING Group pendant 8 ans, période au cours de laquelle elle a occupé des postes dans les divisions Gestion du patrimoine et Services bancaires aux entreprises.

Diana est titulaire d´une maîtrise en administration des affaires de l'Université d'affaires de Nyenrode.


Diana Wesselius
Stéphanie Flora M. Capdeville
Stéphanie Flora M. Capdeville MEMBRE

Stéphanie a rejoint le conseil d'administration du Green for Growth Fund en tant qu'administratrice indépendante proposée par la Société financière internationale (SFI) en juin 2020. Elle a été membre du conseil d'administration de plusieurs ONG, telles que l'Association des Professionnels en Conseil Climat (APCC) et Greenpeace España.

Dotée d'une solide expérience dans le domaine des produits dérivés des marchés de capitaux (Soc Gen) dans les années 90, puis des premières étapes de l'investissement dans le développement durable en Europe (SAM Sustainable Asset Management / Dow Jones Sustainability Indexes / Robeco et Triodos Bank), Stéphanie a été initiée au marché du carbone et à la gestion des risques des portefeuilles de projets d'énergies renouvelables et de sylviculture lors de la première phase du protocole de Kyoto (Ecofys / Vitol).

Suite à la transformation des marchés du carbone en finance climatique, Stéphanie a eu la chance de soutenir la stratégie et la politique climatique de la République du Gabon pendant 3 ans, y compris l'adhésion d'institutions financières clés (Fonds Souverain FGIS & Caisse des Dépôts et Consignations CDC), et la mise en place du cadre national avec le Fonds vert pour le climat (GCF), qu'elle a ensuite rejoint de 2016 à 2018 en tant que conseillère régionale pour l'Afrique afin de fournir des services similaires à travers le continent.

Parallèlement aux activités de membre du conseil d'administration, Stéphanie est partenaire d'un cabinet de conseil gabonais, AIC Tax & Legal, et apporte donc toujours son expertise à de nombreuses institutions clés d'Afrique subsaharienne (Banque de développement d'Afrique centrale BDEAC, Fonds national de développement durable FNDS du Mozambique, Agence fiduciaire du ministère des finances de Sao Tomé e Principe AFAP, Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique CGLU et Marché commun d'Afrique orientale et australe COMESA) dans la définition de leur stratégie de financement vert et leur engagement vis-à-vis du GCF.

Stéphanie est titulaire d'un MBA de l'Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales, France.


Chris Knowles Membre

Christopher Knowles est un conseiller indépendant pour le financement du climat et de l'environnement. Des années durant, il a été membre de la BEI jusqu'en 2018, où il a dirigé l'équipe chargée des financements dans le domaine du climat et de l'environnement, contribuant ainsi à l'ampleur et à l'innovation du programme de la banque en matière de changement climatique. Chris a siégé aux conseils de surveillance et aux comités consultatifs de nombreux fonds pour l'énergie propre, l'environnement, les infrastructures et le carbone. Il est actuellement membre du Conseil d'administration du Green for Growth Fund et du Fonds eco.business. Chris est titulaire d'un mastère en sciences de gestion de l'université de Durham.